 Ordre du Jour : Inscrit-on ou non le changement de rythme scolaire au prochain Conseil d’Ecole ?

Rythme actuel : 4 jours et demi Rythme en réflexion : 4 jours

 Débat Les représentants de la Mairie informent qu’à priori le soutien financier de l’Etat sera reconduit l’an prochain. L’aide de la CAF également. Ce qui se traduit par le financement suivant des TAP : - 50 % par les aides extérieures (environ 15 000 €) - 50 % par la Mairie de Poilly qui s’engage à financer le reste (environ 15 000 €)

Mme Gitton constate une augmentation sensible du nombre d’enfants inscrits aux TAP. M. Chaborel rappelle qu’un certain nombre d’intervenants aux TAP bénéficient d’une petite rémunération et que la cessation des TAP entraînerait leur perte de salaire.

Dans le cas d’un retour à la semaine de 4 jours, des activités encadrées par des animateurs de la Communauté de Communes pourront être proposées aux enfants le mercredi. C’est le « Plan mercredi ». Le financement restera à la charge des familles : 2.16 à 18 € pour une journée entière (en fonction du quotient familial et repas non compris).

Seul réel changement par rapport à l'année dernière : la plupart des communes alentour étant passées aux 4 jours, certaines activités extra-scolaires ont lieu désormais le mercredi matin. Les élèves de l’école n’y ont pas accès.

Les représentants de la Mairie évoquent la possibilité de soumettre un sondage aux familles afin de connaître le pourcentage d’entre elles qui pourraient être intéressées par un retour à la semaine de 4 jours. Monsieur Chaborel précise que la Mairie ne fera pas obstacle au retour de la semaine à 4 jours si le conseil d'école vote en ce sens.

Le corps enseignant semble plutôt favorable au maintien du rythme actuel. Les journées scolaires sont moins longues, les élèves perdent en concentration au fur et à mesure de la journée qui passe. Il reconnaît toutefois que les élèves de Petite et Moyenne Section peinent davantage dans le rythme actuel des 4 jours et demi notamment les élèves de Petite Section qui sont réveillés plus tôt l’après-midi. Le retour à la semaine de 4 jours entraînerait un basculement des APC le mercredi matin. Enseignants et élèves en soutien se retrouveraient à utiliser les locaux scolaires le mercredi matin. La chorale du vendredi serait supprimée. Il semble également important de garder une certaine stabilité dans les rythmes scolaires en évitant des changements trop fréquents.

 Vote Il ressort de ce débat que la mise en place de la semaine à 4 jours et demi a engendré un certain nombre d’heures de réflexion au préalable. Les intervenants engagés proposent des activités de qualité. La formule est rôdée ! Il ne semble pas opportun de tout remettre en cause tant que la situation ne change pas significativement comme par exemple une suppression des subventions de l’Etat. La question est posée : Inscrit-on ou non la modification des rythmes scolaires au prochain Conseil d’Ecole ?

Le vote a lieu à main levée. Sur l’ensemble des participants, il y a 1 abstention et 15 votes pour ne pas inscrire une modification des rythmes scolaires à l'ordre du jour du prochain conseil d'école. Conclusion : La modification des rythmes scolaires n’est pas inscrite à l’ordre du jour du prochain Conseil d’Ecole. A la rentrée 2019-2020, le rythme actuel sera conservé : 4 jours et demi avec école le mercredi matin.

La séance est levée à 18h10